Troussepinette !!

Vous avez peut-être lu ce billet, alors voici venu le temps de s'y repencher.

D'abord, corrigeons deux erreurs : la première, c'est que ce fameux breuvage s'appelle troussepinette, et non trousspinette comme je l'avais écris. La trousspinette existe aussi, c'est une macération d'oranges dans du vin, avec quelques épices. La macération qui nous occupe, elle, prend un e après les deux s.

La deuxième erreur, c'est que cette boisson se fait non pas avec des pousses d'aubépine, mais avec des pousses de prunellier, encore appelée "épine noire" en pays vendéen, d'où nous vient la recette. C'est d'ailleurs grâce à des sites vendéens que j'ai pu corriger ces deux erreurs.

Par chance, notre terrain qui ne cesse de nous ravir, présente plus de prunelliers (sauvages) que d'aubépines (sauvages aussi), donc c'est bon, on va pouvoir y aller. Les prunelliers, ont la particularité de faire leurs fleurs avant que la moindre feuille ne sorte. Les pétales sont très blancs, alors que ceux du poirier, pommier et prunier sont blanches aussi, mais avec une pointe de jaune-vert dedans.

Cette année, c'est le stade des essais. Nous avons repéré trois stades intéressants de la pousse : avec bourgeons fermés et verts, avec bourgeons fermés mais blancs et gonflés, et enfin en fleurs. Etiquettant soigneusement les différentes macérations, nous verrons l'an prochain quel est le meilleur choix (et nous vous le ferons savoir !!).

Alors voilà en gros les proportions : pour un kilo de pousses, il faut quatre litres de vin, de la gnaule (au pif) et quelque chose comme 800 grammes de sucre. La macération est finie lorsque le goût de la gnaule, ou de l'alcool fort qu'on a utilisé, a disparu, ça peut prendre entre trois et six semaines.

On comprend le nom "épine noire" quand on fait la cueillette : les pousses ont un reflet noir brillant. Quand on les tasse dans le bocal où la divine transformation va s'opérer, on peut déjà repérer un bon signe : le parfum qui se dégage est bien celui qu'on goûte dans la boisson, et qui est différent du parfum des fleurs.

N'ayant pas encore de bonne source pour une noble gnaule, nous avons opté pour de l'alcool pour fruits, qu'on trouve en supermarché.

Voilà, c'est prêt pour une bonne giclée de vinasse. Conseillés par la Cave Trapon, qui a malheureusement fermé, nous avons acheté un cubi de vin du Mont Ventoux, Mont connu pour sa faune et sa flore riches et variés, un vin fort, du 13 degrés et demi.

Avant de fermer le bocal, on formule un souhait, que la boisson apporte inspiration, joie, ouverture du coeur et santé. Puis on ferme, en souhaitant à la macération bonne chance.

Rendez-vous dans quelques semaines !!

Commentaires

1. Le lundi 16 avril 2007, 13:20 par Jack

Ha mince, ça sera pas prêt pour le week end prochain? Et celui d'après?

2. Le lundi 16 avril 2007, 20:57 par françois

Est ce que par hasard, ce breuvage béni des dieux ne se prononcerait pas troussépinette avec un accent sur le e comme dans "épine noire" ? 8-O

3. Le lundi 16 avril 2007, 21:09 par Tenryu

Ah, peut-être, faut que je vérifie.
Tu sais, j'suis pas encore versé dans cet art ancien, mais je compte me perfectionner.

J'reviens sans trop tarder, si je trouve l'info, merci pour la suggestion smi3

4. Le mardi 17 avril 2007, 16:07 par gwenda

C'est long trois semaine ;-( . Mais qui sait ta troussepinette elle sera peut etre bonne pour oublier les mauvaises surprises de début Mai.

5. Le mardi 17 avril 2007, 16:58 par Tenryu

Héhéhé, yen a qui sont ben pressés de la goûter, ma troussepinette :-D

Zinquiétez pas, c'est la première année, on a pas de stock d'avance, mais les années prochaines, on devrait assurer pour toutes les saisons 8-O

6. Le mardi 17 avril 2007, 18:24 par Jack

Hé mais gwenda va te chouraver tes recettes pour en servir...tu vas voir... LOL

7. Le mardi 17 avril 2007, 18:58 par Tenryu

Ah ben tu croiis qu'elle aura le temps ? Nenni, je resterai le fournisseur unique 8-)

8. Le mardi 17 avril 2007, 19:07 par Tenryu

Suite à une suggestion de François, selon laquelle le nom de cette boisson serait troussépinette, comme épine, j'ai fait une petite recherche, et v'là ce que j'ai trouvé, sur un site vendéen :

"Chez nous ,en Vendée ,il y a peu , chacun avait sa cave où il eut été injurieux de ne pas passer sans boire un coup pour discuter ben aise. Et dans la cave y avait un mail et /ou une pince pour tirer la pinette d'ou pti' baricaut ou qu'était le pineau dou pepé ou bé la troussepinette de l'annaïe. Su le baricaut y a les verres . Et pour tirer un verre il fallait tirer la pinette qui en bon français est la petite cheville de bois qui bouchait le trou du pti baricaut , trou au tiers en bas pour pas tirer la pouche ."

http://www.hotellemareuillais.com/troussepinette_.htm

Et voilà !!

9. Le mardi 17 avril 2007, 23:01 par gwenda

Non Non je bois mais je ne distille pas :(
Pas assez patiente et je voudrais gouter tout les jours pour etre sur qu'il ne manque rien dans ma prep. Bonjour le résultat : il ne manquera rien dans la prep mais juste la boisson dans la bouteille. smi4 ah ah ah

10. Le mardi 17 avril 2007, 23:07 par Jack

Ne t'en fais pas, je t'enverrai sébastien le parisien pour goûter. Il paraît qu'il était frais samedi soir... tenryu ne le connaît pas encore, mais c'est un p'tit jeune très sérieux (bah, il a juste une faille) et sympa comme tout.

11. Le mardi 17 avril 2007, 23:50 par Tenryu

Purée, ya qu'à l'armée que j'ai bu plus qu'en ce moment smi4

Faut que je vous prévienne : quand Jack vous sert à boire, il plaisante pas :-/

Oh, mon Dieu, me pardonneras-tu tant d'excès ??

12. Le mercredi 18 avril 2007, 08:43 par Jack

T'as qu'à dire "stop".
Tu parles, à chaque fois il regarde ailleurs comme s'il voyait pas... LOL

13. Le mercredi 18 avril 2007, 08:47 par Tenryu

smi4

14. Le mercredi 18 avril 2007, 13:24 par Tsunade

C'est bon pas de bonne excuszze, vous zêtes tous grillés !!!! LOL

15. Le mercredi 18 avril 2007, 19:37 par Jack

Ha non, moi je bois modérément! Y'a que Wael...

16. Le jeudi 19 avril 2007, 00:57 par gwenda

C'est pas vrai il partage son verre avec sa moitiée smi2

17. Le jeudi 19 avril 2007, 01:41 par Jack

Holala...ça doit marcher ton affaire! LOL
Wael m'a fait goûter ce soir son whisky à 60° (acheté chez Trapon): un régal! Je le supporte mieux (en apparence pas fort) et le goût n'a rien à voir avec les tord-boyaux proposés grandes surfaces. Il paraît que Gwenda a encore mieux...
Bon, va falloir arrêter là cette discussion, on va passer pour des picoleurs!

18. Le jeudi 19 avril 2007, 06:55 par Tenryu

LOL

19. Le vendredi 20 avril 2007, 17:32 par gwenda

Non des Creusois de la France profonde ;-) smi3 smi1
OUI OUI OUI j'ai des bons whisky et on n'en parle pas en degrés d'alcool mais en années. 15 ans 10 ans 16 ans 20 ans d'age. Hum !!!
Et chaques whisky a un gout different meme moi qui n'aime pas les alcools forts j'ai apprécié chaque whisky gouté.

20. Le vendredi 20 avril 2007, 18:14 par Jack

Dis donc Tenryu, Gwenda tenterait-elle pas une fois de plus de nous mettre le whisky à la bouche?... smi4
Bon sinon ça va, on passe pas pour des picoleurs...ouf!

21. Le vendredi 20 avril 2007, 19:38 par Tenryu

Bon, Jack, moi, j't'l'dit, le meilleur, c'est celui de tout à droite.

Comme je retiens pas les noms, j'ai demandé à Gwenda de ne pas les changer de place, et de les garder dans le même ordre.

Donc n'oublie pas, celui de tout à droite ;-)

22. Le lundi 1 octobre 2007, 22:48 par Sunday27

Il est terriblement dommage de ne point de trouver de troussepinette en Normandie ! Pas une seule enseigne n'est capable de faire une petit truc sur la Vendée ! ;-( , chaque région à ses spécialités ! Mais bon sang, la troussepinette aux fruits rouges !!! Merveilleux ! ;-)

23. Le mardi 2 octobre 2007, 17:25 par Tenryu

Ben pour vous venger, vous pourriez en faire vous-même de la trousspinette, mais je ne sais pas s'il y a de l'épine noire en Normandie.

Ceci dit, doit bien y avoir quelques bonnes gniaules dans votre coin, ça vous consolera ;-)

24. Le jeudi 9 avril 2009, 04:23 par LA FLEUR ETERNELLE

smi1 JE VOUS FELICITE POUR VOS COMMENTAIRES, COMME JE VOIS TOUT MARCHE BIEN, ET AVEC LA TROUSSEPINETTE ENCORE MIEUX... JE VOUS ECRIS DU MEXIQUE, ET BEN OUI... J´SUIS NORMANDE MAIS J´SUIS ICI AU MEXIQUE DEPUIS 30 ANS..... JE VOUDRAIS SAVOIR UNE CHOSE, DEPUIS QUAND LA TROUSSPINETTE EXISTE T-ELLE ? DEPUIS COMBIEN DE TEMPS, OU DE SIECLE... ET UN PEU SON HISTOIRE... CELA M INTERESSE BEAUCOUP..... FAUT IL SPECIALEMENT DE L'ACOOL DE VINS, OU POUR FRUITS OU QUEL ALCOOL UTILISEZ VOUS? MERCI DE VOTRE REPONSE ....SALUTATIONS ..... ET A BIENTOT

25. Le mardi 21 avril 2009, 21:10 par Tenryu

Bonsoir Florence,

Désolé du retard que j'ai à vous répondre, mais j'étais absent pendant 14 jours.

Malheureusement, je ne saurais pas trop vous répondre quant à l'histoire de la troussepinette, mais je suppose qu'en faisant des recherches, vous trouverez. En fait, l'appellation " troussepinette" a été réservée, il n'y qu'un seul producteur autorisé à la nommer ainsi et la vendre. Peut-être qu'en le contactant, il pourra vous renseigner. Je pense que vous le trouverez facilement avec une recherche google.

Ce qui est certain, c'est que cette boisson ne date pas d'hier ... Si vous trouvez des infos, ça m'intéresse.

Sinon pour l'alcool à utiliser, on peut utiliser ce qu'on a sous la main, le meilleur étant de la gniaule locale. Mais un alcool de vin, un alcool pour fruits ça va bien aussi, on peut même utiliser de l'alcool à 90° de pharmacie, pourvu qu'il ne soit ni coloré ni camphré.

Merci pour vos félicitations et peut-être à bientôt.

26. Le mercredi 20 mai 2009, 22:40 par kris

;-)
Bonjour,
Je me connecte sur votre site par hasard mais votre réalisation de la troussepinette ne m'a pas laissé insensible.
Je pense qu'à ce jour vous pouvez communiquer le résultat de la boisson obtenue..
Avez-vous réussi ? A-t-elle eu du "succès" ?
Merci pour votre réponse.
kris

27. Le mercredi 20 mai 2009, 22:56 par Tsunade

Oui, nous avons goûté deux générations de trouspinette.

C'est très bon, et plutôt fin avec curieusement un petit goût amer de noyau de cerise.
Plusieurs goûts se détachent. Cela fait un bon moment que je n'en ai pas goûté, car en ce moment je bois plutôt de l'aubépinette...

Mais je vais faire une dégustation pour vous demain et reviendrai donner plus de précisions sur ce bouquet bien particulier.

Nous avons fait de la fleur, de la tige, bref plusieurs essais et chacun a sa petite particularité. Parfois nous avons laissé macérer plusieurs mois !! pas de problème

28. Le jeudi 21 mai 2009, 11:29 par Tenryu

Bonjour Kris,
Pour ma part, je viens confirmer que la troussepinette est vraiment excellente, au niveau arôme, comme le dit Tsunade, il y a un fort goût de noyau de cerise amère, autrement dit de kirsh.
Le défaut de certaines de nos troussepinettes, c'est qu'elles sont un peu "rèches" ou "raides", qu'il leur manque un peu de douceur, et je pense que ça vient du type d'alcool qu'on y a ajouté, c'est un point à améliorer. smi3
Certainement aussi que faire vieillir la boisson aidera aussi à l'adoucir, pour que son goût soit encore plus appréciable.
Mais en tout cas, c'est une boisson qui vaut le coup, je vous encourage à essayer.
C'est vrai qu'on a tendance à boire plutôt de l'aubépinette, pour ses qualités médicinales, et d'ailleurs une des boissons les plus sympas qu'on ait faite, c'est justement un mélange d'aubépine et d'épine noire !!

29. Le dimanche 16 mai 2010, 20:52 par Yannis

Bonjour,

Sympa votre site. Moi qui suis vendéen je me plais de voir que des gens s'intéressent à cette boisson qui dit-on est vendéenne. Quant à ces origines ça reste un grand mystère du temps jadis.
En voyant tes photos, je pense que tu devrais corriger certain détail de ta préparation. Pour ôter l'amertume du breuvage par exemple, il ne faut utiliser que les pousses du prunellier et surtout pas son bois comme tu le laisse apparaitre ici. Personnellement j'attends de voir apparaître les bourgeons pour cueillir les jeunes pousses (bourgeons et feuilles) à l'extrémité des branches.
Ensuite plus le vin sera de qualité, meilleur le résultat sera.
Enfin une mise en bouteille un an avant consommation est préférable, je sais c'est dur de patienter si longtemps mais ça vaut bien le coup.

A la bonne vôtre.
Yannis, un ventre à choux.

30. Le dimanche 16 mai 2010, 21:00 par Tsunade

Bonjour Yannis

Super tous tes conseils, le côté un peu amer j'aime bien, mais en effet, il faut que ça reste modéré.

Cette année, le temps n'a pas rendu les récoltes faciles, j'ai donc pris comme j'ai pu plutôt que comme j'ai voulu !! et finalement je me retrouve avec un bocal et un mélange de jeune bourgeons fermés, de fleurs à peine écloses et très peu de fleurs écloses. Mais j'ai mis beaucoup moins de bois.

Qu'est-ce que tu mets de préférence comme vin ?

En tout cas pour l'attente d'un an en bouteille, je confirme, les bouteilles ouvertes bien plus tard sont meilleures et ont perdu justement de cet aspect rêches qu'on craignait.

31. Le vendredi 28 mai 2010, 23:34 par Yannis

tu peux utiliser un Mareuil vendéen pour l'occasion. c'est un vin qui gagne en qualité et à prix abordable.

32. Le samedi 29 mai 2010, 10:11 par Tsunade

Merci Yannis,

Ce sera une occasion de goûter ce vin car, même si je l'ai déjà goûté, je n'en ai pas souvenir.

33. Le samedi 29 mai 2010, 12:11 par DEEDAM

Hé bien oui, la Troussepinette locale est fort appréciée en bord de littoral . .. environ 3 bonnes grosses poignées de petites pousses de prunelier sauvage, toutes tendres, de 15 cms avec petites feuilles, recueillies en avril le long des sentiers, déposées dans un grand bocal, et trois cubis en promotion de 3 l de Chardonnay blanc à 13,5° par dessus, 3 fois 700/800 gr de sucre cristal qui s'imbibe, et 3 litres d'alcool pour fruits (ou bien Fankirsch) pour combler par la suite nos chères admiratrices (qui savent bien qu'il faut boire bien alcoolisé pour "devenir des Hommes" ! !! ) bon, bref, 3 semaines de macération à l'ombre, en remuant tous les 3 jours en chantonnant, un joyeux filtrage tout en découvrant cette saveur unique avec des arômes d'amandes et noyaux de cerises, de jolies bouteilles avec l'emblème des "Fiefs Vendéens" aux coeurs croisés, et voilà un joli succès assuré lors des rencontres entre amis (es) . . . bien frais , mais dans une ambiance chaleureuse . . . ça va ti ?

34. Le lundi 31 mai 2010, 09:24 par Tsunade

9a doit pas être mauvais avec du vin blanc aussi.

L'an passé par erreur, j'ai acheté un cubi de blanc en pensant acheter du rouge (emballage rouge!!) et j'ai fait du vin de sureau au blanc, j'ai trouvé ça excellent.

Mais ta recette contient beaucoup d'alccol et de sucre, ce n'est pas plutôt une liqueur ?

Merci en tous cas smi3

35. Le samedi 25 février 2012, 21:33 par chantal 31

Salut je suis chantal et j'habite dans la haute garonne. Je suis à la recherche de plants de prunelliers pour créer une haie sauvage et sauver un arbuste qui est en grand danger dans la région, les agriculteurs et les gens biens pensant oeuvrant pour relancer l'économie, sauver les agriculteurs et pourrir notre région. A mon petit niveau je suis active pour sauver les espèces qui sont non seulement en voie de disparition mais aussi essentielles pour la protection de la faune qui en dépend et sans parler de l'homme qui creuse sa tombe en éliminant ce genre de plantes. Et encore je n'avais jamais entendu parler de cette fameuse liqueur mais je vais me pencher sur le nectar ! OUILH

36. Le mardi 28 février 2012, 09:31 par Tsunade

Bonjour Chantal,
Bravo pour votre initiative.
J'espère qu'elle sera pleine de succès. Nous avons un gros problème sur cette planète où l'on réfléchit trop souvent dans le court terme. Maintenant, nous savons suffisamment les conséquences de ce choix erroné de raser les haies, de faucher systématiquement les bords de route.

Si vous ne trouvez pas de plans, je peux vous en fournir, on verra par quels moyens.

Mais ici ont a le prunellier sans épine et l'épine noire avec épines. C'est pas très très clair des gens appellent l'épine noire prunellier, qui a l'air d'être un terme assez vaste !! bref, en tous cas l'épine noire mets ses fleurs avant les feuilles, mais pas le prunellier. De toutes façons je peux vous envoyer de chaque.

Sur mon terrain je suis obligée d'en enlever car elle progresse trop vite, je dois gérer donc.

Moi je veux planter des genévriers car ici ils sont tous en train de mourir probablement parce qu'ils se font étouffer par les autres arbres, mais pas sûr, je vais voir avec le pépiniériste chez qui je vais me servir.

37. Le mardi 28 février 2012, 09:53 par Tsunade

Chantal,
J'espère que vous lirez ce message car votre adresse mail a été refusée !!

38. Le jeudi 24 mai 2012, 11:05 par Melodie

Bonjour,
J'ai aussi fait du vin de prunelier qui est en train de macérer dans sa dernière semaine. J'ai ramassé les jeunes pousses de prunelier, sur les conseils d'une amie, mais moi je n'avais pas les bourgeons, étant "apprentie botaniste" j'espère ne pas m'être trompée !!!
Merci de vos remarques.
Mélodie

39. Le jeudi 24 mai 2012, 11:25 par Tsunade

C'est dommage, sur la photo en gros plan on ne voit pas bien, mais en fait, la plupart du temps les fleurs poussent sur les épines. Celles-ci sont très repérables.

De toutes façons, si vous vous êtes trompée, à l'époque de la floraison de ces arbres, il n'y a pas de danger !! Le seul autre arbre qui fleurit est une espèce de prunelier sans épines.

Si vous pouvez revenir nous dire ce que ça a donné !!

Aujourd'hui justement je vais filtrer la mienne et mettre le sucre. Ensuite je vais cueillir les aubépines pour faire le vin d'aubépine !

Bonne dégustation

40. Le dimanche 28 avril 2013, 07:10 par Tof

Bonjour,

Vous indiquez avoir testé avec des bourgeons fermés et verts, des bourgeons fermés mais blancs et gonflés, et enfin avec des fleurs. Qu'en est-il de ce test ? Avec-vous noté une différence (ex : parfum, amertume, etc) ?

41. Le dimanche 28 avril 2013, 12:39 par Tsunade

Bonjour,

Oui, nous en parlons dans cet autre article :
http://www.vive-la-creuse.com/ciao93/index.php?post/2007/04/30/192-degustation-troussepinette-patience-voisins

Mais certaines fois, la trouspinette est plus amère, lorsqu'on met beaucoup de bois.

42. Le mercredi 6 mai 2015, 20:31 par vendéen....

houlala....!!! il y a erreur.... c est du prunelier , (prunus spinosa), et non de l aubepine, (crataegus monogyna) qu il il faut pour faire de l épine (ou trouspinette :-) )
il faut recolter les pousses de l années, c a d, les jeunes rameaux avec les feuilles !! environ 15 cm de long, pas de fleur, pas de bourgeons !! smi3

43. Le mercredi 6 mai 2015, 23:39 par Tsunade

Oui oui, c'est bien ce que dit le billet !!! ;-)

44. Le samedi 6 juin 2015, 16:14 par Monika

smi3 Bon alors moi je vais essayer. On m as dis lors de mon sejour dans les Vosges il y a 15 jours que il faut prendre des jeunes pousses d epine noire entre mai et juillet je viens donc de le faire... On va voir. Apres 2 jours de maceration ca sent deja tres bon....
Voila la recette que l on m as communique
600 gr de pousse ; 800 gr de sucre ; 5 L de vin Rouge ; 1 L d alcool et puis maceration pendant 2 a 3 semaines en remuant de temps a autre..
Donc on va voir la Grand mere qui m as donner cette recette dis que c est exellent..Ihre smi3

45. Le dimanche 7 juin 2015, 23:02 par Tsunade

Revenez nous dire ce que ça a donné !! smi3 Surtout que je suis étonnée de la date ( entre mai et juillet. Chez nous nous prenons les pousses au printemps quand es épine noires donnent leurs bourgeons de fleurs !! 8-O

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet