Le Gros Arbre de Lascaux : Bye bye chêne Sully





Ils sont 800 à être répertoriés en France. Témoins des ébats humains sur plusieurs générations. Là où vous avez déjà perdu toute trace de votre généalogie, ils pourraient vous parler de vos arrière arrières ancêtres : Les vénérables chêne Sully.

Oui, d'accord, notre chêne Sully était mort, bel et bien mort !! Mais il n'en restait pas moins vénérable.

C'est en allant voter, au 1er tour, que j'apprenais que le chêne Sully allait être abattu. Notez que les habitants qui en parlent le regrettent bien. Beaucoup de gens le regrettent, mais, il sera finalement abattu quand même.

En fait il aurait pu être sanglé tout simplement.

Monsieur Pacaud qui habitait la maison que j'habite maintenant avait planté devant l'arbre une croix en bois en l'honneur du chêne magnifique sur lequel il avait mis un écriteau :

"Le Gros Arbre de Lascaux"



Prononcez le gro arbre de lacaux sans faire la liaison et ne prononcez pas non plus le s de Lascaux.

Pour les habitants du village de Lascaux il était un monument vivant, complice des cachettes, kidnappeur des enfants sur la route de l'école. Avec ces 8 mètres de circonférence, il pouvait en cacher des garnements !

Une habitante de Banize qui était enfant à Lascaux s'en souvient. Elle a très mal vécu cet abattage sommaire.
Le chêne Sully, c'est l'emblème de Lascaux. Dernier virage avant d'arriver dans le hameau, il surgit, imposant, et découpant sa silhouette desséchée dans le ciel et annonçant que nous somme arrivés à la maison !!

DSC00493_copie.jpg

Approchons nous :



Approchons encore :

DSC00506_copie.jpg

Les trous des piverts :



La fente de l'arbre :

DSC00504_copie.jpg

Le doyen du village aussi se souvient de ces jeux avec l'arbre. Il se souvient aussi que sa grand-mère avait raconté que lorsqu'on a fait la route, les racines de l'arbre ont été sectionnées d'un côté et un côté de l'arbre a commencé à s'assécher.

Cette croix installée par Monsieur Pacaud, qui était plus un support qu'un symbole, avait perdu son écriteau.

Il ne restait plus que la croix devenue symbole. Lorsque le Gros Arbre de Lascaux a été abattu, les bourreaux n'ont pas pris la peine de retirer la croix pour la remettre et elle s'est retrouvée ensevelie sous les décombres de l'arbre.

Les décombres sont d'ailleurs toujours là. Les jeunes habitants ne se souvenaient pas ce que voulait dire cette croix. C'est cette ancienne enfant de Lascaux qui m'a relaté l'origine.

A l'intérieur de l'arbre :



Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet